Futur propriétaire

Table des matières

Quel objectif ? Habiter ou Louer

Selon votre objectif poursuivi, il est nécessaire de se poser les bonnes questions qui seront développées peu après. Une vieille maxime dit que lorsque l’on achète il faut se préoccuper de trois choses : Premièrement l’emplacement, deuxièmement l’emplacement et troisièmement l’emplacement. Cela vous dit tout.

Votre acquisition pour habiter s’accompagne t’elle d’un déplacement professionnel ou d’un désir personnel vous amenant à changer de département et/ou de région ?

Le récent engouement pour la vie à la campagne suscité par la pandémie liée à la COVID19 est de ce point de vue très révélateur sauf que le passage de la vie citadine à la vie rurale ou villageoise ne va pas de soi. On change d’univers et il y a lieu de s’y préparer très convenablement.

Pour ce qui est de la location de maison ou d’appartement, c’est encore plus sensible car ce n’est pas vous qui allez habiter mais votre locataire. Vous rentrez là dans un fonctionnement qui requiert beaucoup d’attention, de précautions et de professionnalisme. L’UNPI32 peut vous sensibiliser et vous y préparer.

Nous pouvons vous apporter de l’aide pour ce qui est de la location de bureaux, locaux commerciaux, garages, … mais ceci est assez spécifique et mérite des formations adaptées.

Quel type d’acquisition ? Maison ou Appartement

Votre choix du type d’acquisition recherché nécessite de prendre en compte les spécificités de chaque catégorie.

Lorsque vous optez pour une maison, les questions qui découlent de son emplacement sont : S’agit-il d’une maison en habitat isolé, en groupe d’habitations, lotissement, en hameau, … En effet chaque situation correspond à des données sociétales, foncières, juridiques et techniques assez différentes qu’il vous faut analyser finement. L’UNPI32 peut vous y aider grâce à son réseau de partenaires.

Lorsque vous optez pour un appartement, il est quasi-certain que vous serez confronté à un mode de propriété qui s’appelle la Copropriété.

Ce mode de propriété impose des règles de copropriété strictes, des charges de copropriété très encadrées, etc….

Un item sur ce site dédié à la Copropriété peut vous apporter nombre d’éclairages sur ce sujet.

Quel genre d’habitat ? Neuf ou Ancien

Le choix du neuf ou de l’ancien vous dirige inévitablement dans deux directions assez différentes.

Le choix de l’ancien, outre le fait de prendre un bien dans l’état où il se trouve avec ses qualités et ses défauts vous impose des contrôles préalables quant à la solidité de l’ouvrage, à toutes les contraintes d’urbanisme applicables au bien (en cas de volonté de transformation), etc…, nombre d’éléments développés ci-après.

Le neuf pose tout autant de questions sachant que bien souvent si l’on veut construire, le recours à un professionnel de type architecte ou maître d’œuvre est fortement recommandé car cette dépense qui rebute parfois peut vous engendrer des économies et vous éviter nombre de surprises.

Le coût de la construction est un facteur forcément prééminent mais tous les dépenses annuelles récurrentes à votre achat sont à prendre en compte dès le départ. Nous l’aborderons un peu plus tard.

Quelles contraintes administratives ? Notaire, Urbanisme, Fiscalité

La passation d’un sous-seing privé suivi d’un acte d’achat vous amènera inévitablement à consulter un notaire. Celui-ci vous apportera nombre de renseignements précieux et ce, avant même votre acquisition.

Par exemple quelle garantie puis-je apporter à mon organisme financier ? Hypothèque, privilège de prêteur de deniers, Caution, … ?

Pour ce qui est de l’Urbanisme, il vous connaître le régime d’urbanisme applicable au bien convoité, s’agit-il du Règlement National d’Urbanisme (assez courant dans beaucoup de petites communes rurales), d’une Carte Communale ou bien d’un Plan Local d’Urbanisme..

Chaque régime vous impose des règles administratives particulières qu’il faut prendre en compte en cas de construction ou en cas de transformation de logement. N’oublions pas non plus les taxes à honorer en cas de construction….

La fiscalité applicable au bien convoité est également très importante car les taxes foncières et la taxe d’habitation sont à payer chaque année. Cette récurrence impose aussi d’être vigilant.

L’UNPI32 possède en son seing une commission taxes foncières destinée à exposer nos revendications en cas de hausse exagérée de ces taxes.

Quelles contraintes techniques ? Accès, Bornage, Servitudes, Assainissement, Eau Potable, Electricité, Chauffage, Réseaux de communication

Sans vouloir être exhaustif dans l’énumération des contraintes techniques, chaque type de contrainte nécessite un examen sérieux afin d’éviter nombre d’écueils futurs.

A titre d’exemple, le bien convoité est-il parfaitement borné, possède t’il un accès garanti, en cas de servitude d’accès celle-ci est-elle conventionnelle (inscrite dans l’acte du vendeur), quel type d’assainissement dois-je envisager, est-il individuel ou collectif ? A ce titre l’assainissement collectif géré par un Service d’assainissement impose des taxes annuelles bien souvent corrélées à la consommation d’eau potable. Il existe des solutions techniques via la récupération d’eaux pluviales.

L’adduction d’eau potable requiert aussi un examen attentif quant à la qualité de l’eau distribuée, son coût au mètre-cube, au dimensionnement du réseau qui vous dessert, etc….

L’électricité nécessite aussi beaucoup d’attention, les récentes politiques gouvernementales me permettent-elles de bénéficier d’aides en cas de mise en place de dispositifs d’énergie solaire ou vais-je m’orienter vers d’autres dispositifs de type géothermiques, aérothermiques, voire éoliens pour les plus conquérants ou d’expositions géo-climatiques pertinentes de la maison prévue car l’investissement d’aujourd’hui est source d’économies pour demain ainsi que d’une certaine indépendance.

Pour la partie chauffage, si celui-ci est créé ou modifiable pour le bien envisagé, une évaluation très sérieuse est à établir entre les différents modes car la palette proposée est très large désormais.

Les réseaux de télécommunications sont aussi à prendre en compte notamment en cas de choix de vie en secteur rural. Le bien n’est-il pas en zone blanche, quid de l’accès internet filaire ou par fibre ? Le développement inexorable du télétravail oblige à se poser ce type de questions ?

Pensez toujours à la revente….

Quoiqu’il en soit, il vous faut intégrer dans votre projet, l’éventualité d’une revente ou d’une cession proche ou lointaine car une solide gestion foncière nécessite d’acquérir des biens mais aussi de les revendre ou de les transmettre. Au vu de tout ce qui précède, un bien qui cochera nombre de cases positives se cédera ou se revendra toujours mieux.

En tout état de cause, l’UNPI32 et ses partenaires seront toujours à votre écoute pour vous apporter le plus de renseignements utiles dans votre destin de propriétaire occupant ou bailleur.